L’Émilie, une terre de moteurs : ce n’est pas un lieu commun, c’est un fait.
L’Émilie, la terre des meilleures marques de moteurs.
Italjet, Ducati, Moto Morini, Malaguti, puis Ferrari, Maserati et Lamborghini…Le summum de l’industrie des moteurs pour deux et quatre roues est typiquement émilien, entièrement né, développé et construit entre Bologne et Modène.

Saviez-vous que la Lamborghini est née à cause d’Enzo Ferrari, dit le Drake ?

Au début des années 60, Ferrari était déjà une marque de luxe connue dans le monde entier.

Ferruccio Lamborghini était un riche entrepreneur, authentique et sanguin : son nom était aussi connu que celui de Ferrari, chacun dans son domaine respectif. F. Lamborghini construisait des tracteurs, il achetait des transports militaires et les transformait en machines agricoles, qui étaient très demandées pendant l’après-guerre. Sa perspicacité d’entrepreneur le rendit riche, et sa passion pour les moteurs l’amena à déclarer qu’il avait tellement de voitures qu’il pourrait en conduire une différente chaque jour.

Dans son parc automobile personnel, il avait évidemment des Ferrari, symboles de luxe, dont la vitesse indiquait un statut qui n’était pas à la portée de tous, déjà dans les années 50/60.  Ferruccio Lamborghini aimait faire des dérapages et casser les embrayages des Ferrari, qui étaient emmenées à Maranello pour être réparées, jusqu’à ce qu’un jour, le visionnaire Ferruccio pense à amener les Ferrari dans ses propres garages de tracteurs pour les réparer.

C’est alors que F. Lamborghini se rendit compte que l’embrayage de la Ferrari était le même que celui monté sur ses tracteurs et qu’il eut une idée brillante : il construirait une voiture qui surpasserait les mythiques Ferrari.

Toutefois, selon la légende, un autre facteur aurait poussé M. Lamborghini à prendre cette décision. On raconte que, suite aux critiques constantes et de plus en plus vives de Ferruccio, Enzo Ferrari n’eut d’autre solution que de répondre sur le même ton, en lui « lançant un défi » : selon lui, le problème ne serait pas les défauts techniques des automobiles, mais plutôt l’incapacité de Ferruccio à conduire autre chose qu’un tracteur.

L’entreprise Lamborghini Trattori fut donc rejointe par Lamborghini Automobili, qui a donné naissance au fil des années à certaines des voitures les plus légendaires de l’histoire de l’automobile italienne.

Ferrari et Lamborghini ont parcouru leurs chemins côte à côte, chacun trouvant sa cible de référence, en se maintenant au sommet de la gamme en tant que marque, et en continuant à peupler les rêves des Italiens, en proposant des modèles et des pièces devenus des symboles du design et de l’industrie Made in Italy, mais surtout du Made in Emilia.

Serait-ce de l’essence qui coule dans les veines des Émiliens ?