Qu’avez-vous prévu le week-end prochain ? Pourquoi ne pas visiter en famille l’Oasis LIPU de Bianello, dans la commune de Quattro Castella (Province de Reggio Emilia) ?

Qu’est-ce qu’une Oasis LIPU ?

Une Oasis LIPU est un espace protégé, une zone délimitée du territoire que les institutions ont choisi de préserver pour ses caractéristiques botaniques, géologiques ou faunistiques, en la protégeant de l’impact de l’homme.

L’Oasis LIPU de Bianello

L’Oasis LIPU de Bianello doit son nom au Château de Bianello, l’une des demeures de prédilection de la Comtesse Mathilde de Canossa, bâtie sur l’une des cinq collines délimitant la zone protégée : les collines Bellone, Zane, Lucio, Vetro et Bianello.

La zone protégée, instituée en 1981 par la Province de Reggio d’Émilie, se situe entièrement sur le territoire de la commune de Quattro Castella qui a acquis des terrains appartenant à la Comtesse Cremonini Cantelli.  Depuis 1993, l’ensemble de la zone protégée a été confiée à la LIPU (la Ligue Italienne pour la Protection des Oiseaux) suite à une convention avec la Province et la Commune de Quattro Castella.

La zone protégée s’étend sur environ 190 hectares et constitue un exemple parfait de l’environnement du Bas Apennin émilien : les altitudes oscillent autour de 300 mètres, et le paysage offre une alternance de prairies, de zones cultivées et de maquis, jusqu’à la zone des « calanchi » (mauvaises terres) dans la partie méridionale.

Pourquoi visiter cette zone protégée

L’Oasis LIPU de Bianello présente différents aspects intéressants :

  • sur le plan géologique, des fossiles d’ammonites témoignent de la présence de la mer à l’époque préhistorique ;
  • sur le plan floristique avec la présence du pin sylvestre, arbre témoin de l’époque glaciaire, et de bois mixtes de chênes, charmes, frênes et érables. La présence de 25 espèces de fleurs rares et précieuses est également remarquable : il n’est ainsi pas difficile d’y trouver certaines espèces d’orchidées, la campanule ou l’œillet des Chartreux ;
  • La valeur faunistique pèse bien évidemment le plus lourd, rendant nécessaire la création de cette zone pour protéger les espèces animales résidentes. Particulièrement riche, l’avifaune compte notamment la chouette hulotte, le hibou moyen-duc, la huppe, le faisan et bien sûr l’épervier, symbole de la zone protégée. Parmi la faune terrestre, citons le blaireau, l’écureuil et le chevreuil.

Deux sentiers permettent de visiter la zone protégée : le premier passe par le Château de Bianello, ouvert au public, et l’autre part du Centro Visite (le Centre des Visites) et mène jusqu’aux collines Zagno et Lucio : dans les deux cas, il faut rester sur les sentiers balisés pour respecter les animaux et la flore de la zone protégée.

Nombre d’évènements « Nature » sont organisés, comme des lâchers de rapaces, la recherche et l’analyse de fossiles, des camps d’étude et de travail et des sorties d’écoute des oiseaux.

Pour plus d’informations sur les activités proposées, visitez la page dédiée à l’Oasis de Bianello sur le site de la Commune de Quattro Castella.