L’excellence émilienne s’affiche aussi en sport. Des confirmations et des promotions pour l’Émilie ont eu lieu pendant la saison 2014/2015.

Emilia rime avec A, et c’est vraiment le cas de le dire. La saison 2014/2015 a été marquée par le succès des sportifs émiliens.

Après un an dans la catégorie inférieure, qui ne sied décidément pas à l’équipe du chef-lieu de la région, le Bologna F.C. 1909 est de nouveau en série A : il arrive à la très honorable 9e place du classement des présences. Il a ainsi joué 63 fois sur 89 pendant le championnat de série A italienne. Certes, il a effectué son retour en première série par la porte de service, grâce aux éliminatoires, mais la série A est désormais conquise.

Carpi Calcio remonte le classement et, quittant la série D qu’il occupe depuis 6 ans, le club est promu en série A, dans l’Olympe du football italien. Une équipe dans laquelle tous les joueurs sont amis, qui compte seulement quatre étrangers, et dont la société est composée de chefs d’entreprises passionnés et visionnaires. Rien que l’année dernière, ils ont réussi à réduire leur budget de 40 %, en établissant un modèle sociétaire à suivre. Même le Sassuolo Calcio réussit à se placer et à rester dans la série d’excellence.

La série A semble bien longer la voie Émilienne.

Sur un terrain de volley-ball, l’Émilie s’appelle Modena Volley et remporte la deuxième place en finale éliminatoire de la série A1 de volley-ball masculin et la Coupe d’Italie.

Pour les passionnés du panier, le succès n’a pas été complet. L’équipe de Reggio Emilia Grissin Bon a souffert pendant la finale en perdant la partie décisive des éliminatoires et en donnant, après avoir été en tête pendant tout le match, la victoire à son adversaire. Une deuxième place très digne pour l’Émilie du basket.

N’oublions pas la natation : Gregorio Paltrinieri, un nageur originaire de Carpi nageant pour Ostie, pendant les championnats de printemps, a décroché une place pour les mondiaux de natation à Kazan où il a remporté une victoire entièrement dédiée à sa Carpi natale qui conquérait, pendant ce temps-là, la série A.

Autant de témoignages de la supériorité d’une Émilie sportive qui a été remarquable pendant ce premier semestre 2015.